Animaute - Garde de chien et chat à domicile, visite et promenade d'animaux en France
   05.45.31.46.95 (numéro unique national)
Le seul site de garde fondé
et suivi par un vétérinaire

QUE DOIS-JE PRÉVOIR POUR FAIRE GARDER MON ANIMAL EN PENSION ?

Le choix de la pension, du lieu de garde pour l’animal ainsi que la durée de la prestation sont un ensemble de facteurs qui vont forcément influencer votre compagnon pendant la garde. Afin de préparer au mieux la garde de votre animal en pension, voici les différents éléments à prévoir en amont :

  • Prévoir le carnet de santé de votre animal
  • S'assurer que votre animal est vermifugé
  • Apporter les médicaments et traitements nécessaires
  • Préparer l'alimentation selon la durée de la garde
  • Ramener des affaires personnelles de votre animal

Trouver un pet sitter

Bilan de santé

En choisissant la pension pour votre animal, celui-ci va être gardé en collectivité et donc exposé à d’autres animaux.

Comme il s’agit d’une prestation de gardiennage en présence d’autres animaux, les règles d’hygiène doivent être scrupuleusement respectées afin de limiter au maximum les risques de maladie pendant la garde.

Pour les gardes en chenil, on parle très régulièrement de la « toux du chenil », une maladie très contagieuse qui touche un grand nombre de chiens chaque année.

En effet, cette pathologie touche l’appareil respiratoire de l’animal et présente des symptômes proches d’une grippe.

La toux du chenil peut se transmettre par simple contact entre chien. C’est pourquoi le risque d’attraper cette maladie est plus élevé dans le cadre d’une garde en pension.
Ainsi, pour limiter les risques et ainsi mieux préparer votre animal à une garde en chenil, il vous faudra établir un bilan de santé de votre compagnon.

Carnet de santé

Pour vous aider dans votre démarche, vous pouvez vous appuyer sur le carnet de santé de votre compagnon. Si vous ne parvenez pas à trouver les informations que vous souhaitez, n’hésitez pas à présenter ce carnet au responsable de la pension ou à appeler votre vétérinaire. L’objectif est de contrôler si votre animal est bien à jour de ses vaccins et donc protégé contre les maladies.

Identification

En complément du carnet de santé, vous pouvez également prévoir la carte d’identification de votre compagnon. Si celui-ci a été pucé ou tatoué, il dispose forcément d’un numéro que vous pouvez transmettre à l’établissement. Il s’agit d’une simple précaution mais celle-ci peut s’avérer très utile si votre compagnon fugue ou s’échappe pendant la garde.

Vermifuge

Le vermifuge est un élément indispensable qu’il ne faut pas oublier de faire régulièrement afin de limiter les risques. Si vous ne l’avez pas encore fait, n’hésitez pas à commencer un traitement avant la garde. Dans le cas où les dates de traitement tombent pendant la prestation de garde, vous pouvez toujours demander à la pension de réaliser cette action.

Médicaments et traitements

Si votre compagnon est actuellement sous traitement temporaire ou constant, il convient de ne pas oublier les éléments nécessaires à son traitement pendant la garde. Même si vous n’êtes plus présent, la pension pourra réaliser les actions nécessaires au bien-être de votre animal. Si celui-ci est diabétique ou souffre d’une autre pathologie, nous vous invitons à donner les médicaments au responsable du chenil ainsi que les coordonnées de votre vétérinaire en cas de besoin.

Des éléments complémentaires pour la garde

En plus des éléments liés à sa santé, vous pouvez également transmettre d’autres informations pour assurer au maximum le bien-être de votre compagnon pendant la garde.

Alimentation

Généralement, nos animaux sont habitués à une certaine gamme d’alimentation (croquettes, pâtées…) ainsi qu’une ration journalière précise. Pour éviter les problèmes de transition alimentaire, nous vous conseillons d’apporter la nourriture de votre compagnon en précisant à la pension les quantités journalières à lui donner (nombre de repas par jour, horaires des repas…).

Promenades

Chaque animal est également habitué à l’emploi du temps de ses propriétaires. Ainsi, votre compagnon a certainement pris des habitudes concernant les sorties et promenades. Pour veiller à son bien-être, n’hésitez pas à préciser au chenil les durées habituelles de vos promenades ainsi que le nombre de sorties effectuées au quotidien.

Confort personnel

Dans le cadre d’une garde en pension, votre animal pourra bénéficier d’un espace personnel qui se présentera sous forme de box individuel. Pour assurer son confort, vous pouvez également apporter des jouets, son panier, une couverture ou tout autre objet susceptible de lui rappeler votre présence.

Trouver un pet sitter